Accès client :   Mot de passe perdu ?
Annuaire produits du Bio et du Bien-être
Inscription à la newsletter

Produits à la une

Produits en promotion

Chemin : Accueil > Blog bio > Quotidien > Quelle place pour la voiture ?

Quelle place pour la voiture ?

Ses inconvénients, bien choisir son véhicule, l'entretenir, l'utiliser, les transports alternatifs,.. L'Association Humus 44 répond à ses questions.

Ses inconvénients :


- C’est le mode de transport qui rejette le plus de CO2 (gaz à effet de serre). Sur le premier kilomètre, un véhicule consomme 50% de carburant en plus et pollue 4 fois plus.
- Les voitures puissantes (dont les 4x4) sont beaucoup plus énergivores que les petits véhicules.
- L’utilisation individuelle de la voiture devient un mode de déplacement de plus en plus cher (augmentation du
prix du carburant, frais d’entretien).


Choix du véhicule :
- Penser à demander la consommation et les rejets en CO2 avant tout achat. Attention aux arguments marketing « verts » , se fier uniquement à l’étiquette énergétique :
- classe A : émissions de CO2 inférieures à 100g / km
- classe B : émissions de CO2 entre 101 et 120g /km
- les classes C, D, E, F et G sont à éviter.
- Les véhicules à boîte automatique consomment plus de carburant.


De nouveaux moteurs plus respectueux de l’environnement existent ou sont en projet : GPL, électrique, mixte ou hybride (alliant électricité et carburant), pantone, à hydrogène, à air comprimé…
- Les agrocarburants (dits « biocarburants « ) ne sont pas si verts : leur production est très énergivore (les cultures utilisées ont besoin d’une grande quantité d’eau, de pesticides, d’OGM). Mieux vaut privilégier les cultures pour nourrir la population et limiter notre consommation de carburant.


L’entretien du véhicule :

- Un véhicule mal entretenu et mal réglé consomme 10% de carburant en plus et pollue 20% de plus : je vérifie la pression des pneus, les filtres à air, à gasoil, la carburation…
- Je porte la batterie, l’huile de vidange et les pneus usagés à la déchetterie ou dans les points de collectes adaptés (garagiste).


L’utilisation du véhicule :

- Afin de réduire ma consommation de carburant :
J’adopte une conduite souple et je limite ma vitesse. Rouler à 125 Km/h au lieu de 110 Km/h consomme 20% d’essence en plus.
Je stoppe mon moteur si je reste longtemps à l’arrêt.
Je ne conserve pas en permanence ma galerie ou le coffre sur le toit, j’évite l’utilisation de la climatisation (réduction de 15 à 30%), j’enlève tout poids inutile de la voiture.


Les transports alternatifs :


- Pour les trajets courts, j’opte pour la marche à pied, le vélo, le roller etc. Ces initiatives sont bénéfiques pour la santé, l’environnement et sont plus économiques.
- Je laisse ma voiture à l’entrée de la ville et j’utilise le tramway, le métro, le bus… (parkings relais). Cela permet d’éviter le stress de la circulation et du stationnement et de moins polluer.
- Pour les trajets professionnels, il existe des abonnements de travail (SNCF etc.…) et des conventions avec le conseil général (transports LILA). Se renseigner auprès de son entreprise.
- Je pratique le covoiturage (multiples sites sur internet).
- Je privilégie le train bien moins polluant que l’avion : Un Paris-Marseille en train rejette 3 kg de CO contre
97 kg en avion !
- Il existe d’autres modes de transports : le pédibus, le vélobus pour les trajets domicile-école. (se renseigner
auprès des mairies).

 

Retrouvez toutes les fiches pédagogiques de l'Association Humus sur leur site : http://www.humus44.org/

Commentaires (1)

Le 09 octobre 2012 à 22:00:08

Par Peter Wayne

Est-ce que je peux réduire ma consommation de carburant si j'utilise des pneus usagés ? C'est important de pouvoir faire l'entretien d'une voiture, donc merci pour cette information.

Soumettre un commentaire

Votre nom/pseudo :
Votre mail :  (votre mail sera ni affiché ni diffusé)
Votre message :
Important ! Votre message sera affiché après validation par notre équipe.